dimanche 16 juillet 2017

L'horreur ne prend pas de vacances

Tourné à l'initiative d'Emmaüs France sur la plage de la Baleine à Sète, avec la participation de membres ou de sympathisants sétois d'Emmaüs, de la Cimade, de la LDH, de la Pastorale des Migrants, du RESF, etc.., ce spot a été réalisé pour ne pas oublier "l'horreur qui ne prend pas de vacances".
Car si la Mer Méditerranée fait rêver les touristes et comble les chanceux que nous sommes, elle est également le théâtre de terribles tragédies pour d'autres.
JL



2 commentaires:

  1. Très dur mais tellement vrai, et surtout pour ceux qui disent " ils n'ont qu'à rester chez eux et se battre chez eux. On ne choisit pas de traverser la mer en sachant que l'on risque la mort avec des enfants et des bébés, on ne choisit pas de déchirer une famille en laissant son père, sa mère frères et sœurs qui décident souvent de se sacrifier pour que celui qui paraît avoir le plus de capacités à apprendre puisse avoir sa chance et non pour venir passer des vacances en France où l'on touche des alloc, des frais médicaux etc etc, tout le monde le sait...enfin tout ce que l'on entend sur les migrants porteurs de maladie, voleurs d'emplois français....C'est pas eux qui font notre chômage en France, mais toutes ces politiques pro- riches qui privent les plus pauvres en les rendant de plus en plus pauvres.
    Je pense qu'avec Macron et sa "belle"on risque de toucher le fond et que l'accueil des migrants sera de plus en plus difficile dans notre pays, à la grande satisfaction de ceux dont la substance d'existence est le rejet des migrants.
    Et voilà, pour ma tranquillité matinale je n'aurai pas du chercher à ouvrir ce lien.....

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien cher(e) LR, tout est dit dans votre commentaire. Je suis désolée pour votre tranquillité matinale, mais sachez qu'il n'entre pas dans nos intentions de culpabiliser les vacanciers qui ont bien raison de profiter de la plage, comme nous le faisons également. Il s'agit simplement de ne pas oublier, et de ne pas non plus se laver les mains de ce tout ça dans la belle eau bleue de la Mer Méditerranée...

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog sont modérés.