vendredi 2 juin 2017

Marins de l'Aquarius, sauveteurs de haute mer

Photo H. Scheffer
Photo H. Scheffer















Patrik BAR et Anthony JEAN sont photographes. Pour témoigner du travail des marins sauveteurs,  ils ont embarqué à bord de l'Aquarius affrété pour secourir les migrants qui tentent de rejoindre les côtes européennes sur des bateaux de fortune.

Une rencontre avec eux était organisée lundi soir au Seamen's Club de Sète (les Amis des Marins) à l'occasion de la présentation de l'exposition des photographies prises à bord de l'Aquarius.


"Quand on monte à bord, on est tous des humanitaires, raconte Patrick Bar, d'ailleurs toutes les personnes qui embarquent suivent une formation adaptée avec Médecins Sans frontières.  Il faut bien lâcher l'appareil photo quand on vous tend un bébé dans les bras.... Fraternité est le maître-mot. Il y a forcément un "avant" et un "après" ce genre d'expérience.

Le premier sauvetage auquel j'ai participé et que j'ai photographié a débuté à la tombée de la nuit vers 21 h et s'est terminé quinze heures plus tard! Mais les opérations ne s'arrêtent pas là:  il faut ensuite organiser l'assistance médicale et l'intendance pour nourrir et accompagner une centaine de personnes pendant le reste de la traversée."


Il est à noter que pendant le sommet du G7 organisé en Sicile, tous les bateaux de sauvetage ont été détournés de Taormina, les contraignant de ce fait à rallonger leur trajet pour rejoindre des ports plus éloignés.

Les témoignages recueillis à bord sont terribles: les migrants ne cherchent pas à venir en Europe. Lorsqu'ils quittent leur pays, c'est pour aller en Lybie mais là, ils découvrent l'esclavage, les sévices, la prison...

Aucun retour en arrière n'est possible. Ils n'ont alors qu'une idée en tête: quitter cet enfer en prenant la mer sans savoir nager....


JL

EXPOSITION
"Marins de l'Aquarius, sauveteurs de haute mer"
du 25 Mai au 11 Juin
Seamen's Club
24 Quai du Maroc

(entrée libre)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires de ce blog sont modérés.