samedi 1 août 2015

Voix vives, ici ou là...

Ici, aux "micros autorisés"...

Sète 2015 nous vivons des vacances de rêve
Cette année 
Nous trempons nos corps ivres de soleil, dans une méditerranée pleine de cadavres
L'été bascule cul par dessus tête
À Calais, poussent des jungles
Des migrants tentent de faire le mur
À Paris, des réfugiés par centaines dorment à la rue
À Sète, Voix Vives a pris son quartier haut
Les poètes estampillés Méditerranée, un label de qualité 


En provenance directe avec un détour par l'exil
C'est bon pour l'authenticité
Les poètes POÈTISENT....

À Sète, en bas tout en bas,
Des voix d'hommes, de femmes et d'enfants
Des voix de la méditerranée et d'ailleurs
Des voix condamnées à l'errance
Des voix européennes rejetées dans les coins aveugles de notre société
Des voix, traînées dans la poussière
Des voix, écrasées de soleil, battues par la pluie 
Des voix caravanes, des voix qui chantent, des voix qui rient
Des voix qui aiment
À Sète, les voix d'en bas ne montent pas jusqu'aux micros autorisés
Jusqu'aux chaises longues parasols guinguettes

À Sète, dans cette ville qui se dit singulière 
À ce moment précis
Où résonnent les voix d'une centaine de poètes 
En des langues différentes
À Sète 
Le Maire expulse 
La centaine de voix qui vit
En bas
Tout en bas
Sur le parking du Mas Coulet       

Vos gueules les mouettes !

Joe

(Citoyenne militante du collectif Mon Voisin C'est Toi)
     
Là, au Mas Coulet...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires de ce blog sont modérés.