mardi 18 août 2015

Le Mas Coulet est évacué

Mardi matin: les tractopelles entrent en action.








Le collectif de soutien aux personnes occupant le  Mas Coulet, "Mon Voisin C'est Toi", s’est constitué  autour d’un objectif : pas d’expulsion sans solution. 
Depuis plus d’un an, il interpelle les pouvoirs publics (Maire, CCAS, Préfecture, Département) afin de préparer l’évacuation inéluctable du terrain, tout en accompagnant les personnes qui en ont besoin dans leur démarches administratives et d’insertion.

Hélas  c'est au dernier moment, quand  le Maire demande l’évacuation du parking du Mas Coulet juste  avant la Saint-Louis, que l'on se décide enfin à s'occuper de la question. 

Une réunion d’urgence a donc lieu le 3 Août à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, à laquelle, à force d'insistance, le collectif a pu participer.

Le Maire de Sète, alors sommé de s’impliquer un tant soit peu dans la recherche de solutions alternatives, ne propose  rien moins qu’une migration des habitants du Mas Coulet vers une aire de grand passage située à .... Mauguio ! 

Outre que celle-ci est conçue pour le déplacement de gros convois de gens du voyage (ce que ne sont pas les habitants du Mas Coulet), qu’elle est extérieure à la ville et totalement inadaptée à la vie des familles dont les enfants sont scolarisés, le collectif découvre et informe les pouvoirs publics que cette aire de grand passage vient d’être fermée pour cause de travaux d’extension de l’autoroute et d’aménagement de la ligne de TGV ! 

Qu’à cela ne tienne, le Maire propose alors d'envoyer les familles sur une aire d’accueil de La Grande Motte. Mais il n'a décidément pas la main heureuse: celle-ci  ferme à partir du 30 Septembre car elle située en zone inondable !

Quand on sait que la majeure partie des enfants vivant sur ce campement sont scolarisés dans les groupes scolaires Lakanal, Gaston Baby et Victor Hugo depuis plusieurs années, et que certaines personnes ont des prises en charge médicales importantes à l‘Hôpital de Sète, cette façon d’évacuer le problème à la va-vite est non seulement intolérable mais totalement contraire à l’esprit de la circulaire du 26 Août 2012 prévoyant les modalités d’évacuation des campements illicites. 

Ces propositions de déplacement complètement irréalistes qui leur ont été faites ne vont  pas permettre aux habitants du Mas Coulet d’intégrer le cadre de la loi sensée régir leur situation.

Les "ex" occupants du Mas Coulet se sont donc débrouillés comme ils ont pu pour évacuer le parking, (avant l'arrivée des tractopelles en action ce matin).

Une fois de plus, faute d'avoir anticipé, on a déplacé le problème mais on ne l'a toujours pas réglé...

JL 

Mardi midi: le Mas Coulet est évacué.



3 commentaires:

  1. Le tape à l'oeil d'abord, j'aime mieux l'autre slogan : l'humain d'abord.
    Pourquoi Mauguio ou La Grande Motte ? Serait ce pour passer la "bébé" hors agglo ?

    RépondreSupprimer
  2. enfin !!!!! une bonne nouvelle ... l'entree de sete va etre presentable ... et le collectif n'a cas s'occuper des personnes en difficulte française !!! bonne journee !! moi je suis heureux !!!

    RépondreSupprimer
  3. Finalement,le maire a obtenu ce qu'il voulait! C'est vraiment à l'image de notre société " démocratique" qui en fait reste une société
    de classe ... Vivement L'Humain d'abord "! Mais pour celà il faut du courage politique...

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog sont modérés.